Équilibrage hydraulique

L'équilibrage hydraulique de la tuyauterie dans les bâtiments est une nécessité économique et écologique. Ceci est également requis par les normes et réglementations DIN en vigueur. Seul un radiateur suffisamment irrigué en eau de chauffage peut restituer la puissance calorifique nécessaire et satisfaire les besoins du client.

Qu'est-ce que l'équilibrage hydraulique?

L'équilibrage hydraulique correspond à la limitation du débit de l'eau de chauffage sur la valeur correspondant aux besoins thermiques des différents radiateurs de l'installation. Le système à eau chaude pulsé, le plus répandu actuellement, est conçu pour répartir la chaleur de manière homogène en fonction des besoins de toutes les pièces à chauffer. Cette répartition de chaleur requiert un débit d'eau distribué dans le réseau de tuyauterie en fonction de la puissance calorifique.

Avantages de l'équilibrage hydraulique:

  • Économies d'énergie (jusqu'à 6 %)
  • Protection de l'environnement (économies de CO2)
  • Confort (pas d'alimentation excessive ou insuffisante, pas de bruits du radiateur)
  • Respect des directives correspondantes et de leur contrôle par le biais des documentations (par ex. passeport énergétique, EN 15378, EN 18599)

Système avec équilibrage hydraulique vs. système sans équilibrage hydraulique

Hydraulischer Abgleich - abgeglichenes System
Système avec équilibrage hydraulique
Hydraulischer Abgleich - nicht abgeglichenes System
Système sans équilibrage hydraulique

Que se passe-t-il si un système n'a pas subi d'équilibrage hydraulique?

Dans ce cas, une quantité d'eau de chauffage insuffisante circule dans les radiateurs qui sont plus éloignés de la centrale de chauffage et désavantagés d'un point de vue hydraulique du fait de leur positionnement. Les pièces éloignées ne sont donc pas assez chauffées, ou bien les pièces situées à proximité de la centrale de chauffage sont surchauffées. Un diagnostic fréquent consiste à supposer que la mauvaise répartition de chaleur provient de pompes trop petites, de températures de départ trop faibles ou d'un générateur de chaleur trop petit. En réaction à ce diagnostic, on installe alors des pompes trop grandes, on règle des températures de départ trop élevées ou on modifie la régulation de chauffage. Cela entraîne des bruits d'écoulement dans le système de chauffage, des pièces surchauffées, ainsi que des pièces sous-alimentées en chaleur. En outre, ce phénomène occasionne une augmentation de la consommation d'énergie nécessaire à la génération et à la répartition de chaleur.

Comment résoudre ce problème?

Kermi Anschluss- und Ventiltechnik - Hydraulischer Abgleich

Ce problème peut uniquement être résolu avec une utilisation optimale de l'énergie par un équilibrage hydraulique, par ex. en réglant les valeurs kv exactes, ce qui permet de générer des pertes de charge quasi-identiques pour tous les radiateurs d'un même réseau de distribution de chaleur.

D'après une étude réalisée par l'Institut universitaire de technologie d'Aix-la-Chapelle, le préréglage des vannes thermostatiques effectué en usine par Kermi sur les systèmes de chauffage dotés d'une surface utile chauffée jusqu'à 1000 m² doit être soumis à un équilibrage hydraulique sans autres mesures si les conduits de chauffage de la tuyauterie sont parallèles.

Technique de raccordement et de vannes

La protection de vos données personnelles est notre priorité absolue. Pour une fonctionnalité maximale, une optimisation constante du site Internet et pour vous montrer une publicité correspondant à vos intérêts, ce site Internet utiliser différents cookies: cookies techniques, cookies de suivi et cookies marketing. Nous recommandons de cliquer sur «Accepter» pour accepter l'utilisation de ces cookies. En cliquant sur la commande «Paramètres», vous pouvez en savoir plus sur les cookies utilisés et adapter vos paramètres.
Acceptez-vous l'utilisation de ces cookies et le traitement associés de vos données personnelles?
Accepter Paramètres Politique de confidentialité